— Développer, implanter et évaluer des interventions de retour au travail novatrices qui considèrent à la fois l’organisation du travail, le système d’assurance, le système médical et l’employé directement concerné par un trouble mental courant (p. ex. applications mobiles définissant les rôles et actions de chaque acteur en vue d’assurer une meilleure communication).

— Implanter et évaluer des interventions de groupe arrimées aux programmes de soutien à l’emploi (supported employment programs) qui visent la réintégration au travail de personnes avec un trouble mental plus sévère (p. ex. interventions de groupe basées sur la thérapie cognitive comportementale).

— Développer, implanter et évaluer des interventions éducatives de sensibilisation destinés aux acteurs de l’organisation pour prévenir les rechutes (p. ex. mise en place d’aménagement de travail).

 

En cours : Intervention cognitive-comportementale de groupe

AXE 2. Les outils de mesure                            AXE 3. La divulgation du trouble mental et sa stigmatisation